Band


Empruntant son nom à l’album du groupe anglais The Zombies, paru en 1968, le groupe Odessey & Oracle continue d’explorer les voies tracées à la fin des années 60 ou dans les années 70 par des groupes psychédéliques anglais, américains ou brésiliens au style particulièrement fleuri.

Loin d’une recherche esthétique de type “revival”, le groupe s’inspire d’une certaine liberté de ces années optimistes où l’expérimentation au sein du format chanson était omniprésente et les démarches hérétiques plébiscitées par la foule.

Après deux albums remarqués, l'aventure se poursuit en 2020 avec Crocorama, un troisième album à la fois plus pop et toujours aussi chargé en rebondissements harmoniques, sonorités audacieuses et volutes contrapuntiques. Une nouvelle livraison qui fait la part belle aux textes en Français, surréels et délicatement subversifs. Nouveauté, le trio (récemment rejoint par Roméo) devient un quatuor : les batteries et percussions se mêlent à présent aux guitares, banjo, clavecin, instrument à vents, harmonies vocales et tout un tas de specimen analogiques ramenés des années 60 et 70… Une musique rétro futuriste dont les arrangements sophistiqués soulignent un songwriting débridé aux influences hétéroclites (Brian Wilson, Caetano Veloso, White Noise, 10cc, Robert Wyatt, JS Bach ou Kraftwerk…).


Fanny L'Héritier : chant, pianos électriques, claviers analogiques
Alice Baudoin : clavecin, orgue positif, fûte & hautbois baroques
Guillaume Médioni : guitares, banjo, basse, synthétiseurs analogiques, chant
Roméo Monteiro : batterie, percussions


Crocorama : sortie le 16 octobre 2020 sur les labels Another Record, Dur et Doux (L'Autre Distribution) et Outré (distribution UK)



Taking its name from the album of the English band The Zombies, released in 1968, the Odessey & Oracle project carries on exploring paths traced in the late 60's and the 70's by British, American or Brazilian psychedelic bands with a particularly ornate style.

Far from a "revival"-like aesthetic, the band was inspired by a certain freedom of these optimistic years during which experimenting within pop songs was hip and heretics steps were acclaimed by the crowd.

After two previous albums acclaimed by critics, the adventure goes on with Crocorama in 2020, a third album all at once more pop and always full of surprises, bold sonorities and contrapuntic volutes. This new delivery spotlights surreal and delicately subversive lyrics in French. Novelty, the trio has grown as a quartet : drums and percussions are now combined with guitars, banjo, harpsichord, wind instruments, vocal harmonies and analog synthesizers from the 60’s and 70’s… A retro-futuristic music, of which sophisticated arrangements underline a unbridled (fambloyant/insane) songwriting with heterogeneous influences (Brian Wilson, Caetano Veloso, White Noise, JS Bach, 10cc, Robert Wyatt, JS Bach or Kraftwerk…).

Fanny L'Héritier : vocals, electric pianos, analog keyaboards
Alice Baudoin : harpsichord, positive pipe organ, recorder, baroque oboe
Guillaume Médioni : guitars, banjo, bass guitar, analog synthesizers, vocals
Roméo Monteiro : drums, percussions


Crocorama : Out on Oct 16th, 2020 on Another Record, Dur et Doux (L'Autre Distribution) and Outré (UK distribution)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire